ADIPOSITÉ : Elle multiplie par 6 les effets de l‘alcool sur le foie

Le surpoids ou l’obésité aggravent considérablement les effets néfastes de l’alcool sur le foie, démontre cette très large analyse de l’Université de Sydney des données médicales de près d’un demi-million de participants. Des conclusions présentées dans l’European Journal of Clinical Nutrition qui engagent à la fois à la frugalité et à la sobriété.

 

Le surpoids multiple le risque de maladie du foie associé à la consommation d’alcool, même modérée, résume l’auteur principal, le Dr Emmanuel Stamatakis du Charles Perkins Center : « Même parmi les participants qui respectaient les limites de consommation d’alcool, les participants obèses encouraient un risque accru de plus de 50% de maladie du foie ».

Des effets démultipliés de l’alcool chez les personnes en obésité

C’est à nouveau une analyse des données de la UK Biobank, une grande base de données notamment biologiques et génétiques, de résultats de santé et de mode de vie. Et c’est aussi l’étude la plus large jamais menée sur la combinaison adiposité et consommation d’alcool comme facteur de risque probable de maladie du foie. Au total, l’analyse a porté sur 465.437 personnes âgées de 40 à 69 ans, suivies sur une moyenne de 10 ans. Les chercheurs ont pris en compte les données de surpoids et d’obésité définis en fonction de l’indice de masse corporelle (IMC) et du tour de taille, ainsi que la consommation d’alcool autodéclarée. L’analyse constate que :

 

les personnes qui consomment de l’alcool au-delà des quantités recommandées ont vs les consommateurs modérés présentent un risque multiplié par 6 de diagnostic de stéatose hépatique alcoolique (OR : 5,83) ;
un risque multiplié par 7 de décès de stéatose hépatique alcoolique (OR : 6,94) ;
les personnes en surpoids ou obésité qui consomment dans les limites recommandées ou plus présentent un risque accru de 50% de maladie du foie vs les participants de poids normal qui consomment de l’alcool dans les mêmes quantités.

 

L’auteur principal, le Dr Elif Inan-Eroglu, chercheur au Charles Perkins Center de Sydney alerte les personnes en surpoids ou atteintes d’obésité : elles devraient être mieux informées et plus conscientes des risques liés à la consommation d’alcool.

 

Les dernières données suggèrent ainsi que 2 personnes sur 3 sont en surpoids dans les pays riches, les implications de cette étude sont à l’évidence importantes pour l’incidence des maladies du foie.

Équipe de rédaction Santélog

Cet article ADIPOSITÉ : Elle multiplie par 6 les effets de l‘alcool sur le foie est apparu en premier sur Santé blog.

The post ADIPOSITÉ : Elle multiplie par 6 les effets de l‘alcool sur le foie first appeared on ProcuRSS.eu.