OBESITÉ ou POIDS de SANTÉ : Le temps passé assis, le vrai juge de paix ?

Le temps passé assis en moyenne dans une journée va-t-il devenir un marqueur pour le médecin, comme pour son patient, un marqueur de pronostic métabolique ? C’est ce que suggère cette large étude de médecins et de kinésithérapeutes de la California Polytechnic State University : les personnes qui réussissent à maintenir leur perte de poids passent en moyenne 3 heures de moins par jour en position assise que les personnes qui souffrent d’obésité chronique. La recherche à paraître dans la revue Obesity est l’une des premières études à examiner le temps passé assis toutes activités confondues et chez les personnes qui maintiennent une perte de poids.

 

De précédentes études épidémiologiques, citées par les chercheurs, ont montré que les personnes qui maintiennent un poids de santé regardent beaucoup moins la télévision et passent moins de temps sur écran. Cette nouvelle étude prend en compte toutes les activités effectuées en position assise.

Au moins 3 heures de moins par jour en position assise

L’étude a suivi 4.305 participants ayant maintenu une perte de poids 24,7 kg en moyenne pendant 3,3 ans au moins au moment de l’inclusion, et ayant un IMC (actuel) moyen de 27,6 kg / m2 et un groupe de participants obèses à poids stable, avec un IMC moyen de 38,9 kg / m2. Les participants ont renseigné par questionnaires leur activités et notamment leur pratique de l’activité physique. L’analyse révèle que :

 

les personnes qui maintiennent une perte de poids vs personnes obèses à surpoids stable passent 3 heures de moins par jour assis pendant la semaine (10,9 vs 13,9) et les week-ends (9,7 vs 12,6) ;
les personnes qui maintiennent une perte de poids passent également 1 heure de moins par jour en position assise non liée au travail c’est-à-dire dans le cadre de leurs loisirs : pendant la semaine (1,4 vs 2,3) et durant le week-end (1,5 vs 2,5) ;
aucune différence n’est relevée entre les 2 groupes sur le nombre de téléviseurs et d’écrans favorisant la sédentarité à la maison ;
enfin, les personnes qui maintiennent une perte de poids dépensent beaucoup plus de calories par semaine avec la pratique d’une activité physique (1.835 vs 785) ;
aucune différence n’est relevée entre les 2 groupes dans le temps passé assis à lire ou à étudier, à voyager, discuter, envoyer des SMS et « socialiser ».

 

Ces conclusions confirment l’efficacité d’un mode de vie sain et des approches visant à réduire le comportement sédentaire, notamment au cours des loisirs.

 

Mais, au-delà, le temps passé assis apparaît un marqueur très fiable du maintien d’une perte de poids, d’un poids de santé ou a contrario d’un surpoids ou d’une obésité.

Source: Obesity (In Press) June 2021 Sitting Time, Type, and Context Among Long-Term Weight-Loss Maintainers June 2021 via AAAS 4-May-2021 Weight-loss maintainers sit less than weight-stable people with obesity

Lire aussi : POSITION ASSISE : 30 mn d’activité physique à la place font gagner des années de vie

Équipe de rédaction Santélog

Cet article OBESITÉ ou POIDS de SANTÉ : Le temps passé assis, le vrai juge de paix ? est apparu en premier sur Santé blog.

The post OBESITÉ ou POIDS de SANTÉ : Le temps passé assis, le vrai juge de paix ? first appeared on ProcuRSS.eu.