SANTÉ CARDIAQUE : Une portion de légumes-feuilles pour leurs nitrates

Consommer l’équivalent d’une tasse de légumes verts feuillus par jour permet de réduire le risque de maladie cardiaque et favorise la force musculaire. Alors que les effets vasculaires du nitrate inorganique, étudiés dans les essais cliniques, sont toujours discutés, cette équipe de l’Edith Cowan University (Australie) revient au naturel en montrant les bienfaits d’un apport alimentaire quotidien en légumes à feuilles, riches en nitrates. L’étude, publiée dans l’European Journal of Epidemiology révèle, avec cette consommation modeste mais régulière, une réduction considérable du risque de maladie cardiaque.

 

Le nitrate végétal, la principale source de nitrate alimentaire, apparaît ici en effet associé à une pression artérielle plus basse et à un risque réduit d’événement cardiovasculaire. Des conclusions significatives car obtenues à partir de l’analyse des données de plus de 50.000 participants à la Danish Diet, Cancer, and Health Study.

1 portion de légumes à feuilles vertes atténue sérieusement le risque cardiovasculaire

Précisément, cette association a été étudiée chez 53.150 participants suivis durant 23 ans, dont l’apport en nitrate végétal a été évalué à l’aide d’une base de données complète sur les nitrates végétaux. Au cours du suivi,

 

14.088 événements cardiovasculaires ont été recensés ;
la médiane d’apport alimentaire en nitrates a été évaluée à 141 mg/jour ;
les participants du quintile de consommation de nitrate végétal le plus élevé présentent une pression artérielle systolique de base inférieure de 2,58 mmHg et une pression diastolique inférieure de 1,38 mmHg par rapport aux participants du quintile de consommation le moins élevé ;
à 60 mg/jour, le risque d’événement cardiovasculaire marque un seuil ;
en deçà, l’association est inversement dose dépendante entre l’apport de nitrate végétal et le risque d’événement cardiovasculaire ;
par rapport aux participants du quintile de consommation le moins élevé (médiane : 23 mg / jour), un apport modéré de nitrate végétal (médiane : 59 mg / jour) est associé à un risque réduit de 15% de maladie cardiovasculaire ;
ainsi, un apport modéré de nitrate végétal (environ 59 mg/jour) est respectivement associé à une réduction de 12%, 15%, 17% et 26% du risque de cardiopathie ischémique, d’insuffisance cardiaque, d’accident vasculaire cérébral ischémique et d’hospitalisation pour maladie artérielle périphérique ;
une consommation d’au moins ~ 60 mg / jour de nitrate végétal (~ 1 tasse de légumes à feuilles vertes) peut donc atténuer sérieusement le risque de maladie cardiovasculaire.

 

Consommer régulièrement des légumes à feuilles riches en nitrates

(la betterave est également riche en nitrates) permet de maintenir une pression artérielle plus basse et de réduire son risque de maladie cardiaque plus tard dans la vie. L’étude révèle cependant qu’une portion semble apporter un effet optimal et que strictement sur le plan cardiovasculaire, une consommation supérieure n’apporte pas d’avantages supplémentaires.

 

Enfin, les auteurs rappellent les bienfaits, également, des légumes-feuilles pour la force musculaire.

Équipe de rédaction Santélog

Cet article SANTÉ CARDIAQUE : Une portion de légumes-feuilles pour leurs nitrates est apparu en premier sur Santé blog.

The post SANTÉ CARDIAQUE : Une portion de légumes-feuilles pour leurs nitrates first appeared on ProcuRSS.eu.